Si j'avais un blog...

12 décembre 2008

En cas d'urgence, t'as mon n° de tel, mon mail, mon adresse etc...

Blog définitivement fermé pour cause de vieillerie.

Un jeune con, c'est plein de charmes.

Un vieux con, ça sent mauvais.

Posté par muppet à 21:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]


10 décembre 2008

36 ans...

Je t'ai déjà parlé de mon copain Lucien hein... tu sais, celui qui est vigneron dans le 66.

Et bien à midi il était à ma table et, pendant qu'on se descendait un coq (de mon élevage) au riesling, il a reçu un appel. Il se marrait et nous a dit qu'on lui souhaitait son annif. On a rigolé aussi mais, comme on découvrait qu'il venait de vieillir chez nous, en même temps fallait combler une lacune. T'en fais pas copain, j'ai de la réserve pour ce genre d'événement...

Pis, brutalement, çà m'a sauté aux hémisphères... trente six ans... quesque je faisais quand j'avais trente six ans ?

Avril 1984...

- certains quittent le Liban.

- Lewis se gave de médailles.

- d'autres quittent le Tchad.

- L'ONU déclare la torture illégale. Merde alors je ne savais même pas que ça l'était (légal)... en voie de formation pour recyclage lol

Vraiment pas de quoi fouetter une chatte quand j'avais trente six ans.

Et il y a trente six ans, quand mon pote est né, il se passait quoi ?

1972...

- 1er janvier, Maurice Chevalier casse sa pipe.

- 20 avril (comme moi) naissance de Carmen electra.

Mais en dehors de ces deux faits divers sans réelle importance, rien, nada, que dalle.

Oui , 1972 est une année creuse, vide, insipide et inodore.

Oups, erreur, j'ai oublié une découverte de l'INRA...

- 11 avril, découverte d'une fleur de roche inconnue au pays du nougat. Hybride de rose et d'orchidée mais capable de phagociter le chêne.

Pauvre Lucien, je ne lui en ai pas parlé. Ce serait un coup à lui faire arracher sa vigne...

Chez Lucien, c'est

Accueil2044

Posté par muppet à 17:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 novembre 2008

Des mots de sagesse...

... non, je n'ai pas abusé de la bénédictine, j'ai simplement bien entendu ce que m'a dit un Bénédictin:

" on ne sort jamais indemne

d'une rencontre vraie "

C'est rassurant de se savoir moins seul ;-)

Posté par muppet à 16:28 - Commentaires [4] - Permalien [#]

24 novembre 2008

Hopital me voilà !

En d'autres temps c'était "maréchal nous voilà" mais que veux tu copain, le temps passe et ce n'est pas à toi que je vais apprendre que la chanson ça suit une mode...

Bon bein ça y est, faut y passer. En principe quand j'aborde le billard c'est plutôt la queue à la main mais là, c'est comme on dit chez nous "la queue entre les jambes". Quoi ? Tu penses que j'ai la trouille ? T'as pas tort mais pas comme tu le penses. Ma trouille c'est pas de ne pas me réveiller, c'est d'avoir mal quand je vais me réveiller. J'su allergique à 98% des antalgiques. Nobody is perfect que tu vas me dire, je sais, mais à ce détail près, moi je le suis.

Alors, c'est parti pour une prothése totale de la hanche droite.

Comment çà c'est tout ? Bein oui, c'est devenu d'un commun ce truc que j'en ai honte que ça m'arrive à moi aussi. Mais bon, l'héliportage intensif n'y est pas étranger. Mon cheval n'a rien arrangé. Les ans ont fait le reste.

A quel age on les pique les vieux ?

Ahhhhh ok, ça va, me reste encore quelques mois, le temps de faire réduire la hernie qui vient de me dire qu'elle était arrivée :-)

On verra ça après les fêtes... me faut le temps de choisir à qui je vais confier ma précieuse carcasse.

Posté par muppet à 19:14 - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 novembre 2008

Il est plus tard que tu ne penses...

Posté par muppet à 15:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]


20 novembre 2008

ahhhhh

CLICK HERE FOR HARDCORECOMMENTS.COM GRAPHICS

Posté par muppet à 15:55 - Commentaires [5] - Permalien [#]

03 novembre 2008

Ah copin, quand je vois ton assiduité ici je deviens rouge de honte...

Mais t'en fais pas, j'pense que je vais te faire un truc pas mal la semaine prochaine. Là tu vois depuis cinq jours je vide une maison. Une maison de 18 pièces plus les dépendances. La maison de mon enfance, même si elle fut brève. Alors tu me comprends hein, car même si l'antiquaire est déjà venu embarquer les meubles, il reste tout le reste. Ce qu'on ne veut pas laisser aux suivants. Les histoires de famille calligraphiées, mes carnets de notes (même les glorieux), ma vie de soldat en deux cantines de papiers, mes vieilles histoires d'amour, et plein de petites conneries qui te foutent un grand pain dans la gueule quand tu les redécouvres...

A bientôt copin... te tire pas, j'reviens.

Posté par muppet à 21:18 - Commentaires [6] - Permalien [#]

31 octobre 2008

Good luke...

C'est je crois ce que j'ai souvent souhaité à beaucoup et à toi en particulier copin. Mais en français bien entendu car mon incompétence notoire dans la langue des barbares ne t'as pas complétement échappé hein

L'ennui c'est que, la chance, quand elle arrive, ce n'est pas marqué dessus. Bein oui quoi, faut pas déconner non plus, ce serait trop simple. C'est ainsi que le plus souvent on entend : "j'ai pas de pot".

La saisir nécessite un puissant esprit d'analyse et une réactivité quasi instantannée car elle peut prendre différentes formes. Tu la vois pas, c'est foutu car avant qu'elle ne revienne t'en chies un max. Et même quand t'as percuté rien ne dit que tu seras plus finaud au prochain passage car elle se sera déguisée en autre chose.

Tout ça pour ne rien dire en fait si ce n'est que je me considére comme chanceux. Depuis toujours je me suis sorti sans encombres des pires situations et, si je vis encore aujourd'hui, je sais que c'est elle que je dois remercier.

Je l'ai vue, jusqu'à présent, dans toutes les circonstances extrêmes.

Merci ma chance mais, comme tu le sais, je ne suis pas égoïste alors je veux bien te partager...

Cela étant, il ne faut surtout pas imaginer qu'un mec chanceux porte chance. Nan nan, je ne suis pas un grigri. La preuve, je ne gagne jamais à l'euromillion.

A moins que ce ne soit par chance.

Mais avoir de la chance pour moi c'est trop tard; j'ai eu ma ration je crois et elle était copieuse. 

Posté par muppet à 11:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 octobre 2008

Drôle de jour...

Je passe ce matin chez un de mes frères.

Un des autres et là aussi avec sa femme... une soeur.

Note bien que j'ai pas dit qu'elle est pas belle hein.

Zont des têtes à avoir déchiré les rideaux toute la nuit, j'ai un sourire jusqu'à: "on divorce".

Grimper aux rideaux et divorcer c'est:

- incompatible

- compatible

- faut voir

- je ne sais pas

Coche la bonne case si t'es plus malin que moi copin.

Moi ça m'a bêtement fait chier car je le savais et aussi pourquoi.

Posté par muppet à 19:55 - Commentaires [3] - Permalien [#]

26 octobre 2008

A table !

Il ne suffit pas d'avoir les dents longues...

Encore faut-il avoir l'envie, les moyens ou le courage de faire fonctionner ses maxillaires.

Ou peut-être simplement d'avoir faim...

Moi.

Posté par muppet à 11:06 - Commentaires [4] - Permalien [#]